Nettoyage de printemps, y avez-vous pensé ?

Le printemps arrive à grands pas, et le besoin de dépoussiérer avant les beaux jours se fait sentir. Entretenir mon décor, le rendre à nouveau éclatant et éblouissant est aussi important que de décorer !

Je ne sais pas vous, mais moi j’ai envie de donner un coup d’éclat à mon intérieur quand je commence à entendre les petits oiseaux chanter. Quand je vois les premiers bourgeons apparaître, je sais qu’il est temps de commencer à faire le tour de la maison et d’enlever ce que l’hiver à amoncelé. 

Nettoyer les intérieurs de placards, laver les rideaux, les coussins, les édredons, dépoussiérer les lustres et pampilles… Que de travail à l’approche du printemps !!! 

 

Menage printemps

* * * 

Le nettoyage de printemps, comment je fais ?

Quand l’ampleur du travail est conséquente, il suffit d’être organisé pour que celle-ci devienne plus facile à gérer. J’ai pour principe d’établir une liste de tous ce que je souhaite réaliser en matière de nettoyage de printemps. Puis, j’essaie d’établir une logique d’intervention et je répartis les tâches dans le calendrier, sans me construire des journées de nettoyage qui commencent à 7 h 00 le matin et finissent à 20 h 00 le soir. Je n’oublie pas pour autant de me faire plaisir, de sortir et de profiter de cette arrivée du printemps.

Le nettoyage n’est pas forcément une chose que l’on aime faire, alors je ne dis pas « vivement que ce soit fini », cela m’ôterait l’envie de commencer. Mais je fais ce qu’il y a à réaliser au moment où il faut le faire en suivant mon agenda et je me réjouis ensuite de l’avoir fait et me félicite sans oublier de me faire plaisir quand j’ai fini ! Je vais ainsi de petits objectifs en petits objectifs pour atteindre mon gros objectif, j’aime l’idée d’aller de petits pas en petits pas !

1.

Pour commencer, je nettoie le dessus des armoires et placards hauts, j’aspire la poussière et ensuite je passe une peau humide. Faisant cela une fois par an, j’obtiens un bon résultat de propreté. Je vide ensuite tous les placards, que j’aspire également et que je nettoie également à l’humide. Certains d’entres eux sont fait deux fois ou trois par an.

2.

Dans la salle de bain, je profite de ce grand nettoyage de placards pour faire le tri des médicaments. Ceux qui ont une date de consommation périmée seront emmenés à la pharmacie pour le recyclage.

3. Les placards terminés, je m’attaque aux rideaux, ils seront enlevés des barres, celles-ci seront dépoussiérés (aspiration et humide). Si le tissu et leur confection accepte le lavage, ils iront en machine à laver sinon, ils seront envoyés au pressing. C’est un travail qui suscite des réflexions… le pressing est coûteux, le lavage et repassage c’est long. J’aime donc l’idée des rideaux en lin lavés, ou chanvre lavé, qui permettent de passer le tissu au sèche-linge. La vie en est simplifiée. Bien évidemment, je nettoie les vitres avant de remettre mes rideaux.

4. Et tant qu’à s’occuper des tissus, voici l’heure des coussins, housses de sièges, de canapés et tout autres éléments décoratifs en tissu, édredons, dessus de lit, qui suivront le même traitement que les rideaux. Encore une fois le lin lavé et le chanvre lavé seront appréciés

5. Le lit est pour moi un endroit important aussi je m’occupe de lui avec grande attention, je lui passe une bonne aspiration avec ma petite brosse réservée aux tissus (mes fauteuils et canapés sont aspirés régulièrement pendant l’année avec cette même brosse) et je le vaporise ensuite d’un produit contre les acariens, les puces, et autres parasites. Je fais la même chose à mon oreiller puisqu’il n’est pas lavable. Ensuite je leur mets une belle housse de protection que je lave régulièrement pendant l’année. J’envoie ensuite ma couette d’hiver au pressing et j’habille mon lit de sa couette d’été.

6. Même si je le fais plusieurs par an, je m’attaque au moment du printemps aux portes, poignées, bâti, interrupteurs et murs peints des toilettes.

Les objets de déco sont nettoyés tout au long de l’année. Certains sont faciles d’entretien, le bois le verre, l’osier, le plastique, le mélaminé, le cuir… mais d’autres demandent une attention particulière, c’est le cas des abat-jour !

Nettoyer un abat jour, comment faire ?

Qu’ils soient posés sur un lustre, une applique ou une lampe à poser, les abat-jours requièrent une grande attention. Il est impératif, si l’on veut les conserver en bon état de les nettoyer régulièrement. J’ai pour habitude de procéder ainsi pour leur nettoyage.

  1. Pour ma sécurité, je commence par couper l’électricité, ensuite, j’aspire avec légèreté le support, lustre, pied de lampe à poser ou applique. S’il est impossible d’aspirer, je me munis de ma boîte à pinceau spécial nettoyage. Et, à l’instar des restaurateurs je dépoussière le support. Puis le je nettoie avec un petit chiffon humide. Ainsi la poussière ne colle pas et ne s’étale pas. Je nettoie les pieds de lampe une fois par semaine, les appliques également, les lustres haut une fois par an.

  1. L’ampoule n’échappe pas au dépoussiérage. Je rappelle donc de bien couper l’électricité.

  1. L’abat-jour, confectionné en polyphane ou couture est nettoyé chaque semaine. L’idéal de confection pour les lustres haut est l'abat jour à pince, cela permet de l’enlever et le remettre très facilement. Le nettoyage devra être abordé avec délicatesse et douceur pour ne pas abimer. Effectivement, le polyphane se plie très vite. Une mauvaise manipulation de cette matière et l’abat-jour s’en retrouve marqué. Les abat-jour couture devront également être manipulé avec précaution.

Il faudra faire attention aux passementeries, aux appliqués, aux dentelles, aux volants…à toutes les ornementations, très présentes dans le style shabby-chic.

Alors je reprends mon aspirateur que je positionne au plus bas niveau, j’ajoute ma brosse tissu et j’aspire délicatement sans appuyer.

J’aspire, l’intérieur et l’extérieur de l’abat-jour.

Pour ce qui est des tissus aux couleurs passés. Vous ne pourrez rien à cela. La lumière, le soleil altèrent les tissus, en changent la couleur. C’est le temps qui passe !

 

 

 

 

 

 

 

Www kizoa com 20190321 095802 2

Je vous souhaite la bienvenue au Boudoir D'Aponine,

Les visites à l'atelier ont lieu uniquement sur rendez-vous.

Vous serez munis obligatoirement d'un masque, du gel hydroalcoolique sera à votre disposition pour vous laver les mains à votre arrivée.

Je suis joignable du

Lundi au vendredi  

9 h 00 à 17 h 30

par mail via la rubrique contact ou au 06.37.26.12.31.

Delphine